Eucharistie

 « … Prenez, mangez : ceci est mon corps. » Puis, ayant pris une coupe et ayant rendu grâce, il la leur donna, en disant : « Buvez-en tous, car ceci est mon sang, le sang de l’Alliance, versé pour la multitude en rémission des péchés… » (Mat 26, 26-28)

L’Eucharistie est la source et le sommet de la foi chrétienne. Le mot « Eucharistie » veut dire « Action de grâce » remerciement pour le don reçu ; Jésus avait rendu grâce sur le pain et le vin au cours de son dernier repas avec ses apôtres à la veille de sa Pâque, et ce mot en est venu à désigner ce repas lui-même, le « Repas du Seigneur ».

Le Dimanche, premier jour de la semaine, jour de la Résurrection,      « jour du Seigneur », l’Église est convoquée par le Seigneur Jésus-Christ. Elle se rassemble dans la prière, elle écoute la Parole de Dieu, elle s’unit au sacrifice du Christ qui s’offre à son Père pour le salut du monde, elle rend grâce pour toute grâce accordée, elle participe au repas du Seigneur et reçoit le pain de vie, le Corps du Christ. On parle aussi de Communion parce que ce sacrement nous unit au Christ pour former un seul corps.

Lorsque nous sommes présents à la Messe, nous sommes présents au repas du Seigneur avec ses apôtres à la veille de sa Passion. Sur le pain et sur la coupe de vin Jésus dit : « Ceci est mon Corps, livré pour vous ; ceci est mon sang, le sang de l’Alliance, nouvelle et éternelle, versé pour vous et pour la multitude. Vous ferez cela, en mémoire de moi. »

Le repas du Seigneur est un repas de noces. On y célèbre l’Alliance nouvelle et éternelle entre le Christ et son Église. Il est l’époux, elle est l’épouse, le Christ et l’Église ne font plus qu’un dans l’amour.

L’Eucharistie est le Sacrement par excellence. Après la consécration, à la Messe, le Christ demeure présent sous le signe du pain : on parle de « Présence réelle », et parce qu’il y est réellement présent, on peut adorer le pain consacré, le Saint Sacrement. Il est possible de participer à un temps d’Adoration du Saint Sacrement.

L’ eucharistie et la confirmation sont  habituellement reçues dans le cadre du catéchisme et de l’aumônerie.

Cependant, il n’y a pas d’âge pour recevoir un sacrement et mettre ses pas dans ceux du Christ.

Les adultes sont accompagnés par l’équipe catéchuménale.