Questions Évangile – dimanche 9 septembre 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 7, 31-37)

En ce temps-là, Jésus quitta le territoire de Tyr ; passant par Sidon, il prit la direction de la mer de Galilée et alla en plein territoire de la DécapoleDes gens lui amènent un sourd qui avait aussi de la difficulté à parler, et supplient Jésus de poser la main sur lui.

Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et, avec sa salive, lui toucha la langue. Puis, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit : « Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! » Ses oreilles s’ouvrirent ; sa langue se délia, et il parlait correctement.  

Alors Jésus leur ordonna de n’en rien dire à personne ; mais plus il leur donnait cet ordre, plus ceux-ci le proclamaient. Extrêmement frappés, ils disaient : « Il a bien fait toutes choses : il fait entendre les sourds et parler les muets. »

***

1. « Jésus quitta le territoire de Tyr ; […] il alla en plein territoire de la Décapole. »

Jésus vient de faire une longue route, il se retrouve en terre étrangère. L’épisode précédent rapporté par Marc est la guérison de la fille d’une païenne (Mc 7, 26 30).

Pourquoi choisit-il d’accomplir alors une guérison miraculeuse ? Que signifient les handicaps de cet homme ?

 

2. « Des gens lui amènent un sourd qui avait aussi de la difficulté à parler. »

Que nous dit Marc de cet homme et de ses réactions ? Son attitude est-elle habituelle chez les personnages guéris par Jésus ? (Cf. par exemple Bartimée, Mc 10, 46 – 52).

Comment réagit Jésus ?

Le texte liturgique dit « [Jésus] soupira ». Dans d’autres traductions, on lit : « il poussa un gémissement » (Bible deJérusalem) ou « il gémit » (Sœur Jeanne d’Arc). Que vous évoque cette attitude ?

Voyez-vous des ressemblances entre cet homme handicapé et vous ? La relation d’une incroyable intimité que Jésus crée avec lui peut-elle vous éclairer sur votre propre relation au Christ ?

3. : « Il a bien fait toutes choses : il fait entendre les sourds et parler les muets. »

Comment recevez-vous la conclusion de ce passage ?

Dans la Première Lecture (Isaïe 35, 4 – 7), le prophète annonce que tous seront guéris : non seulement les sourds et les muets mais aussi les aveugles et les boiteux. Cette espérance est-elle aussi la vôtre ? A quelle(s) condition(s) pouvons-nous la faire advenir ?

Vous voulez faire partie d’un Groupe Evangile ? Bienvenue ! Marie-Christine Pâris va vous orienter dans votre choix. Plusieurs groupes se réunissent chaque semaine, les uns en soirée, d’autres en fin d’après-midi : mch.paris@free.fr; 06 03 91 47 42