Questions Evangile du dimanche 9 mai 2021

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 15, 9-17)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimés. Demeurez dans mon amour. Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, comme moi, j’ai gardé les commandements de mon Père, et je demeure dans son amour. Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite.

Mon commandement, le voici : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous alliez, que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera.

Voici ce que je vous commande : c’est de vous aimer les uns les autres. »

1. « Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite » 

Ce texte fait suite à l’Evangile du dimanche 2 mai, sur la Vigne et le Vigneron. En quoi précise-t-il cette image ?

Que signifie la joie dans l’Ancien Testament (Cf. Is 9, 1 – 2 ; 35, 10 ; So 3, 14) ?

De quoi la joie dont parle le Christ est-elle le signe (Cf. Jn 17, 13) ? S’agit-il d’un bonheur tranquille (Cf. Jn 16, 20 – 22) ?

2. « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux qu’on aime »

Jusqu’où l’Amour du Christ pour son Père et pour les hommes l’a-t-il conduit ? Quelle est la source de cet Amour (1 Jn 4, 7 – 10 ; Deuxième Lecture) ?  

Est-il réservé aux disciples (Ac 10, 25 – 26.34 – 35.44 – 48 ; Première Lecture) ?

Jésus nous demande-t-il de l’imiter ?

Y a-t-il plusieurs façons de donner sa vie ? Qu’est-ce qui nous est demandé concrètement aujourd’hui ?

3. « Je ne vous appelle plus serviteurs, [..] je vous appelle mes amis. »

Quelle est la différence essentielle entre « le serviteur » et « l’ami » ?

Pensez-vous être « l’ami » de Jésus ? Est-ce vous qui l’avez choisi ?

Répondre à cet Amour est-il un acte de liberté ? A quoi vous engage-t-il ?

Vous voulez faire partie d’un Groupe Evangile ? Bienvenue ! Marie-Christine Pâris va vous orienter dans votre choix. Plusieurs groupes se réunissent chaque semaine en fin de journée, selon des modalités pratiques qui s’adaptent aux directives gouvernementales .mch.paris@free.fr   06 03 91 47 42