Questions Évangile du dimanche 8 mars 2020

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (17, 1 – 9)

 

 

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et il les emmena à l’écart, sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux ; son visage devint brillant comme le soleil, et ses vêtements, blancs comme la lumière. Voici que leur apparurent Moïse et Élie, qui s’entretenaient avec lui. Pierre alors prit la parole et dit à Jésus : « Seigneur, il est bon que nous soyons ici ! Si tu le veux, je vais dresser ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. »

Il parlait encore, lorsqu’une nuée lumineuse les couvrit de son ombre, et voici que, de la nuée, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie : écoutez-le ! » Quand ils entendirent cela, les disciples tombèrent face contre terre et furent saisis d’une grande crainte. Jésus s’approcha, les toucha et leur dit : « Relevez-vous et soyez sans crainte ! » Levant les yeux, ils ne virent plus personne, sinon lui, Jésus, seul.

En descendant de la montagne, Jésus leur donna cet ordre : « Ne parlez de cette vision à personne, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. »

 

  1. « Il les emmena à l’écart, sur une haute montagne. »

Après avoir accompagné Jésus au désert (Premier Dimanche), nous sommes maintenant invités à monter avec lui « sur une haute montagne ». Que représente la montagne dans l’Ancien Testament (Is 2, 2 – 3 : Dn 9, 16) ? Et dans l’Evangile (Mt 4, 8 et 28, 16) ?

Que signifie pour vous, au début du Carême, ce départ ?

Dans quel esprit Abram a-t-il quitté son pays (Gn 12, 1 – 4.a ; Première Lecture) ?

Qu(i)’allez-vous trouver sur la montagne ?

Comprenez-vous le désir de Pierre de dresser des tentes ? Pourquoi Dieu ne le laisse-t-il pas faire ?

 

 

  1. « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie : écoutez-le !»

Cette voix rappelle celle entendue lors du baptême du Christ (Mt 3, 16 – 17). Les mots sont-ils exactement les mêmes ? Qui les entend ici ?

Que révèlent-ils sur la personne et sur la mission de Jésus ?

 

 

  1. « Ne parlez de cette vision à personne, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. »

Quel est le sens de ce commandement ?

S’applique-t-il encore à nous, aujourd’hui ?

Quelle est notre vocation (Cf. 2 Tm 1, 8b – 10 ; Deuxième Lecture) ? Qu’est-ce qui peut nous aider à l’accomplir ?

 

 

 Vous voulez faire partie d’un Groupe Évangile ? Bienvenue ! Marie-Christine Pâris va vous orienter dans votre choix. Plusieurs groupes se réunissent chaque semaine, les uns en soirée, d’autres en fin d’après-midi : mch.paris@free.fr; 06 03 91 47 42