Questions Évangile du dimanche 27 octobre 2019

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc (18, 9-14)

En ce temps-là, à l’adresse de certains qui étaient convaincus d’être justes et qui méprisaient les autres, Jésus dit la parabole que voici : « Deux hommes montèrent au Temple pour prier. L’un était pharisien, et l’autre, publicain (c’est-à-dire un collecteur d’impôts). Le pharisien se tenait debout et priait en lui-même : ‘Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes – ils sont voleurs, injustes, adultères –, ou encore comme ce publicain. Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne.’ Le publicain, lui, se tenait à distance et n’osait même pas lever les yeux vers le ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : ‘Mon Dieu, montre-toi favorable au pécheur que je suis !’Je vous le déclare : quand ce dernier redescendit dans sa maison, c’est lui qui était devenu un homme juste, plutôt que l’autre. Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. »

 

Cette parabole nous invite à poursuivre notre réflexion sur la prière, commencée les dimanches précédents : prière de demande, prière d’action de grâce, prière dans la vie ….

 

  1. « Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes »

Quelle est la prière du pharisien ? Est-ce vraiment une prière d’action de grâce ?

Diriez-vous que ce pharisien est « quelqu’un de bien » ?

Est-ce important d’être un bon citoyen ? Cela suffit-il aux yeux de Dieu ?

Que manque-t-il à sa prière pour qu’il devienne un homme juste ?

 

  1. « Mon Dieu, montre-toi favorable au pécheur que je suis ! »

En quoi la prière du publicain est-elle différente ? Que demande-t-il à Dieu ?

Pourquoi sa prière lui ouvre-t-elle le chemin du cœur de Dieu ?

En quoi son exemple peut-il vous aider dans votre prière personnelle ?

Que vous apporte la lecture du livre de Ben Sira le Sage (35, 15b – 17.20 – 22a ; Première Lecture) et du Psaume 33 ?

 

  1. « C’est lui qui était devenu un homme juste, plutôt que l’autre »

Est-ce en accomplissant des bonnes actions qu’on peut-on devenir un homme ou une femme juste aux yeux de Dieu ? Sinon, comment faire ?

Lors de la prochaine fête de la Toussaint, nous entendrons proclamer les Béatitudes (Mt 5, 1 – 12a). Peuvent-elles nous aider à mieux vivre selon la volonté du Seigneur ?

 

 

 

Vous voulez faire partie d’un Groupe Évangile ? Bienvenue ! Marie-Christine Pâris va vous orienter dans votre choix. Plusieurs groupes se réunissent chaque semaine, les uns en soirée, d’autres en fin d’après-midi : mch.paris@free.fr; 06 03 91 47 42