Questions Evangile dimanche 23 janvier 2022

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 1, 1-4 ; 4, 14-21)

Beaucoup ont entrepris de composer un récit des événements qui se sont accomplis parmi nous, d’après ce que nous ont transmis ceux qui, dès le commencement, furent témoins oculaires et serviteurs de la Parole. C’est pourquoi j’ai décidé, moi aussi, après avoir recueilli avec précision des informations concernant tout ce qui s’est passé depuis le début, d’écrire pour toi, excellent Théophile, un exposé suivi, afin que tu te rendes bien compte de la solidité des enseignements que tu as entendus.

En ce temps-là, lorsque Jésus, dans la puissance de l’Esprit, revint en Galilée, sa renommée se répandit dans toute la région. Il enseignait dans les synagogues, et tout le monde faisait son éloge. Il vint à Nazareth, où il avait été élevé. Selon son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture. On lui remit le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit : L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés, annoncer une année favorable accordée par le Seigneur. Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui. Alors il se mit à leur dire : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre »

1. « Jésus, dans la puissance de l’Esprit, revint en Galilée » 

Après son Baptême et quarante jours passés au désert, Jésus commence sa vie publique. Quelle est cette « puissance de l’Esprit » qui l’habite ?

Comment ressentez-vous l’action de l’Esprit dans votre vie ?

2. « Il se leva pour faire la lecture. On lui remit le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre »

Le Pape François a établi ce dimanche « Dimanche de la Parole de Dieu, consacré à la célébration, à la réflexion et à la proclamation de la Parole de Dieu ».

Quel effet la lecture solennelle de la Parole peut-elle avoir sur l’assemblée (Cf. la Première Lecture Né 8, 2 – 4a. 5 – 6. 8- 10) ?

Quelle importance cette Parole a-t-elle dans votre vie ? Comment la recevez-vous ? Dans la prière personnelle ? En groupe ? A la messe ?

Pensez-vous qu’il est important de voir des laïcs se lever pour faire la lecture au cours de la messe ?

Que représente pour vous la participation à un groupe Évangile ?

3. « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre »

Les textes anciens que nous lisons chaque semaine ne sont-ils que de la littérature ?

À quoi vous ouvrent-ils ? Qui révèlent-ils ?

Que signifie le mot « aujourd’hui » dans ce passage ? Comment ceux qui écoutaient Jésus l’ont-ils compris ? La vie de Jésus a-t-elle confirmé cette affirmation ?

Ces mots de l’Écriture vous concernent-ils aussi aujourd’hui, à Paris ? Comment ? Ressentez-vous une urgence à faire vivre la Parole ?

Vous voulez faire partie d’un Groupe Évangile ? Bienvenue ! Marie-Christine Pâris va vous orienter dans votre choix. Plusieurs groupes se réunissent chaque semaine, les uns en soirée, d’autres en fin d’après-midi : mch.paris@free.fr; 06 03 91 47 42