Questions Evangile du dimanche 22 novembre 2020

Le Christ Roi de l’Univers

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 25, 31 -46)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire,
et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des boucs : il placera les brebis à sa droite, et les boucs à gauche.

Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : ‘Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !’ Alors les justes lui répondront : ‘Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ? tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ? tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?’ Et le Roi leur répondra : ‘Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.’

Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : ‘Allez-vous-en loin de moi, vous les maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges. Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ; j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.’ Alors ils répondront, eux aussi : ‘Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, avoir soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?’ Il leur répondra : ‘Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.’ Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. »

 

  1. « [Le Fils de l’homme] siégera sur son trône de gloire»

Quelle impression vous donne cette image du Christ dans sa gloire ? Le mot « gloire » est-il fréquent dans l’Evangile (Cf. 16, 27 et 19, 28) ? Pourquoi Matthieu commence-t-il ainsi sa vision prophétique du Jugement Dernier ?

Le livre d’Ezékiel (34,11-12.15-17 ; Première Lecture) et le Psaume 22 présentent Dieu comme un berger qui prend soin de chaque brebis, spécialement des plus vulnérables. Les deux images vous paraissent-elles conciliables ? Comment ?

  1. « Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger »

A qui s’adresse le Christ dans ce discours?

Les appels à la bienveillance envers le prochain ne manquent pas dans le Nouveau Testament (Cf. références données par la TOB à propos du verset 36). En quoi les paroles de Jésus vont-elles  beaucoup plus loin ? Suffit-il d’accomplir quelques actes généreux pour entrer dans le Royaume ? Que nous demande le Christ ?

  1. « Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait»

La plupart d’entre nous connaissons cet Evangile depuis toujours. Prend-il un sens nouveau aujourd’hui, en cette période de pandémie mondiale ?

Y trouvez-vous un écho avec les préoccupations que le Pape François a exprimées dans l’encyclique Laudato Si’ ?

 

 

Vous voulez faire partie d’un Groupe Evangile ? Bienvenue ! Marie-Christine Pâris va vous orienter dans votre choix. Plusieurs groupes se réunissent chaque semaine, les uns en soirée, d’autres en fin d’après-midi : mch.paris@free.fr; 06 03 91 47 42