Questions Evangile du dimanche 17 janvier 2021

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (1, 35 – 42)

 

En ce temps-là, Jean le Baptiste se trouvait avec deux de ses disciples. Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit : « Voici l’Agneau de Dieu. » Les deux disciples entendirent ce qu’il disait, et ils suivirent Jésus. Se retournant, Jésus vit qu’ils le suivaient, et leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Rabbi, ce qui veut dire : Maître, où demeures-tu ? » Il leur dit : «Venez, et vous verrez. » Ils allèrent donc, ils virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. C’était vers la dixième heure (environ quatre heures de l’après-midi).

André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux disciples qui avaient entendu la parole de Jean et qui avaient suivi Jésus. Il trouve d’abord Simon, son propre frère, et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie » – ce qui veut dire : Christ. André amena son frère à Jésus. Jésus posa son regard sur lui et dit : « Tu es Simon, fils de Jean ; tu t’appelleras Kèphas » – ce qui veut dire : Pierre.

 

  1. « Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, [Jean] dit : Voici l’Agneau de Dieu. »

Quelles images évoque : « Agneau de Dieu » (Cf. Isaïe 52, 13 – 52, 12 et Ex 12, 1 – 28) ? Pourquoi Jean le Baptiste désigne-t-il ainsi Jésus ?

Dans l’Evangile de Jean, Jésus n’appelle pas lui-même ses disciples, qui étaient déjà ceux de Jean le Baptiste. Qu’en pensez-vous ?

  1. « Maître, où demeures-tu ? » Il leur dit : « Venez, et vous verrez. »

Combien de fois sont mentionnés le mot « regard » et le verbe « voir » dans ce court texte ? En quoi est-ce important ? Qu’est-ce qui se joue dans ces regards ?

Qu’ont pu « voir » les disciples auprès de Jésus ce jour-là, au point que leur vie en soit à jamais bouleversée ?

Leur expérience rejoint-elle la vôtre ?

  1. « [André trouve] Simon, son propre frère, et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie »

André ne parle pas de l’Agneau de Dieu mais du « Messie » ; que signifie ce nom ?

Simon a-t-il été appelé directement par Jésus ? Comment a-t-il entendu l’appel du Seigneur ?

Pourquoi Jésus change-t-il le nom de Simon (Cf. Gn 17, 5) ?

En quoi la vocation de Samuel (1 Samuel 3, 3b – 10.19 ; Première Lecture) diffère-t-elle de celle d’André et de Simon-Pierre ? Quelle est celle qui vous parait la plus proche de la vôtre ?

Que pensez-vous du rôle d’Eli et d’André respectivement auprès de Samuel et de Simon ?

Vous voulez faire partie d’un Groupe Evangile ? Bienvenue ! Marie-Christine Pâris va vous orienter dans votre choix. Plusieurs groupes se réunissent chaque semaine, les uns en soirée, d’autres en fin d’après-midi : mch.paris@free.fr; 06 03 91 47 42