Questions Evangile du dimanche 14 février 2021

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (1, 40 – 45)

 

En ce temps-là, un lépreux vint auprès de Jésus ; il le supplia et, tombant à ses genoux, lui dit :
« Si tu le veux, tu peux me purifier. » Saisi de compassion, Jésus étendit la main, le toucha et lui dit : « Je le veux, sois purifié. » À l’instant même, la lèpre le quitta et il fut purifié. Avec fermeté, Jésus le renvoya aussitôt en lui disant : « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre, et donne pour ta purification ce que Moïse a prescrit dans la Loi : cela sera pour les gens un témoignage. » Une fois parti, cet homme se mit à proclamer et à répandre la nouvelle, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer ouvertement dans une ville, mais restait à l’écart, dans des endroits déserts. De partout cependant on venait à lui.

 

 

  1. « Si tu le veux, tu peux me purifier » […] Jésus […] lui dit : « Je le veux, sois purifié. »

Comment le lépreux  s’adresse-t-il à Jésus? Que lui répond- celui-ci ?

Comment étaient considérés les lépreux dans la société de l’époque ? (Cf. Lv 13,1-2.45-46 ; Première Lecture et notes de la TOB à propos de Mt 8,2)

Cet échange vous éclaire-t-il sur les dispositions qu’il faut avoir pour être guéri ou pardonné?

 

  1. « Saisi de compassion, Jésus étendit la main, le toucha […] Avec fermeté, Jésus le renvoya.»

Est-il fréquent que les Evangiles décrivent les sentiments de Jésus ?

On peut comparer les différentes traductions de ce passage. Au verset 41 : saisi de compassion  (traduction liturgique), pris de pitié (TOB), irrité (note TOB), remué jusqu’aux entrailles (Sr Jeanne d’Arc). Au verset 43 : avec fermeté (traduction liturgique), s’irritant contre lui (TOB), le rudoyant (Bible de Jérusalem), frémissant (Sr Jeanne d’Arc) (et sur « frémir » : cf. Jn 11, 33 et 38).

Qu’en pensez-vous ? En quoi ceci nous éclaire-t-il sur la personne de Jésus ? sur sa mission ?

Jésus était-il obligé de toucher l’homme pour le guérir ? Pourquoi le fait-il ?

Son geste revêt-il une résonance particulière en notre époque de pandémie et de distanciation physique ?

Que nous dit-il des sacrements que nous vivons aujourd’hui dans l’Eglise?

 

  1. « Attention, ne dis rien à personne, mais va te montrer au prêtre »

La guérison du lépreux opérée par Jésus était-elle conforme à la Loi ? Pourquoi Jésus envoie-t-il l’homme se montrer au prêtre ?

Le mot « témoignage » a ici un sens juridique (Cf. Mc 6, 11 et 13, 9). Que veut signifier ainsi Jésus ?

Dans quel but Jésus recommande-t-il le silence à son interlocuteur ? Quelle est la conséquence pour lui de l’attitude de l’homme ? Sa mission s’en trouve-t-elle modifiée ?

 

Vous voulez faire partie d’un Groupe Evangile ? Bienvenue ! Marie-Christine Pâris va vous orienter dans votre choix. Plusieurs groupes se réunissent chaque semaine : mch.paris@free.fr; 06 03 91 47 42