Questions Évangile du dimanche 9 février 2020

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (5, 13 – 16) 

 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel devient fade, avec quoi sera-t-il salé ? Il ne vaut plus rien : on le jette dehors et il est piétiné par les gens.

Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée. Et l’on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau ; on la met sur le lampadaire, et elle brille pour tous ceux qui sont dans la maison. De même, que votre lumière brille devant les hommes :
alors, voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux. »

  

 

  1. « Vous êtes le sel de la terre ».

Le sel avait une grande importance autrefois ; laquelle ?

Quelle était sa signification symbolique dans l’Ancien Testament ? (Cf. Lévitique 2,13 ; Nombres 18, 19 ; 2 Chroniques 13, 5).

A quoi sert-il aujourd’hui ? Remplace-t-il la nourriture ?

Pour vous, quelle est la saveur de la vie ? (Cf. Job 6,6)

 

  1. « Vous êtes la lumière du monde ».

Quelle est la place de la lumière dans nos villes ? Est-elle toujours utile ?

Que veut dire le prophète Isaïe (58, 7- 10 ; Première Lecture) quand il nous demande de faire jaillir notre lumière comme l’aurore ? Nous donne-t-il des règles de vie ? (Cf. aussi le Psaume 111)

Dimanche dernier, nous célébrions la lumière du Christ. La sentez-vous brûler en vous ? Comment vous demande-t-Il de la faire briller autour de vous ?

 

  1. « Voyant ce que vous faites de bien, ils rendront gloire à votre Père qui est aux cieux ».

Que demande le Christ à ses disciples ? Dans que but ?

Comment Paul présente-t-il son rôle d’Apôtre ? (Cor 2, 1 – 5 ; Deuxième Lecture)

La présence des autres, en famille, dans la communauté paroissiale ou d’autres communautés vous aide-t-elle à vivre ces réalités ? Peut-on être chrétien seul ?

 

  

Vous voulez faire partie d’un Groupe Évangile ? Bienvenue ! Marie-Christine Pâris va vous orienter dans votre choix. Plusieurs groupes se réunissent chaque semaine, les uns en soirée, d’autres en fin d’après-midi : mch.paris@free.fr; 06 03 91 47 42