Questions Evangile dimanche 7 juin 2020

La Sainte Trinité

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (3, 16-18)

 

Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Celui qui croit en lui échappe au Jugement ; celui qui ne croit pas est déjà jugé, du fait qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu.

  

 

  1. « Dieu a tellement aimé le monde »

Dans l’Exode (34, 4b – 6.8 – 9 ; Première Lecture) comment Dieu se présente-t-il à Moïse ? Celui-ci croit-il en la parole reçue ? La découverte de cet amour par le peuple d’Israël sera-t-elle immédiate ?

Comment cette révélation s’approfondit-elle avec la venue du Fils ?

 

  1. « Afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.»

Que nous promet Jésus ?

Dieu impose-t-il une condition aux hommes pour les sauver ? Exige-t-il qu’on l’aime en retour ?

Dans la Deuxième Lecture (2 Co 13, 11-13), Paul nous donne plusieurs conseils pour recevoir et partager l’amour de Dieu. Qu’en pensez-vous ? En faites-vous concrètement l’expérience ?

 

  1. La Sainte Trinité

Comment recevez-vous cette promesse de l’amour sans limites de Dieu ?

Est-ce facile pour vous d’entrer dans le mystère de la Sainte Trinité ? Diriez-vous que l’altérité est une condition de l’amour ?

Depuis deux semaines, nous nous réhabituons doucement aux rassemblements paroissiaux pour célébrer ensemble l’Eucharistie. Quel lien faites-vous entre ces deux mystères (Trinité et Eucharistie) ?

 

 

 

 

Vous voulez faire partie d’un Groupe Evangile ? Bienvenue ! Marie-Christine Pâris va vous orienter dans votre choix. Plusieurs groupes se réunissent chaque semaine, les uns en soirée, d’autres en fin d’après-midi : mch.paris@free.fr; 06 03 91 47 42