Questions Evangile – dimanche 16 septembre 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 8, 27-35) 

En ce temps-là, Jésus s’en alla, ainsi que ses disciples, vers les villages situés aux environs de Césarée-de-Philippe. Chemin faisant, il interrogeait ses disciples : « Au dire des gens, qui suis-je ? » Ils lui répondirent : « Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres, un des prophètes. » Et lui les interrogeait : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Pierre, prenant la parole, lui dit : « Tu es le Christ. »

Alors, il leur défendit vivement de parler de lui à personne. Il commença à leur enseigner qu’il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, trois jours après, il ressuscite. Jésus disait cette parole ouvertement. Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches.

Mais Jésus se retourna et, voyant ses disciples, il interpella vivement Pierre : « Passe derrière moi, Satan ! Tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. »

Appelant la foule avec ses disciples, il leur dit : « Si quelqu’un veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de l’Évangile la sauvera. »

 ***

1.« Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? »

Regardons le groupe des disciples cheminer avec Jésus vers Césarée de Philippe.

Quelle indication cette scène donne-t-elle sur les relations de Jésus avec ses compagnons ? Pourquoi les interroge-t-il ?

Que pensez-vous de la réponse de Pierre ? Comment en est-il arrivé là ?

Que répondriez-vous à la question de Jésus ? Qu’attendez-vous de votre relation avec lui ?

 

2.« Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches. » 

A peine reconnu comme Christ, Jésus annonce ses souffrances à venir et sa passion. Pourquoi ?

Que veut-il dire ainsi à ses disciples ? Et à nous aujourd’hui ?

Vous sentez-vous proche de la réaction de Pierre ?

Pourquoi Jésus l’appelle-t-il « Satan », le Tentateur ? Comment pouvons-nous distinguer les « pensées de Dieu » de « celles des hommes » dans notre vie ?

 

3.« Celui qui perdra sa vie à cause de moi et de l’Évangile la sauvera»

Les dernières paroles de Jésus semblent encore plus rudes. Les recevez-vous comme un appel au renoncement ? à la mortification ? au lâcher-prise ? …

Que veut dire pour vous « perdre sa vie » ?

Dans quel but le Christ nous le demande-t-il ? De quoi veut-il nous sauver ?

Que nous promet-il ?

***

Vous voulez faire partie d’un Groupe Evangile ? Bienvenue ! Marie-Christine Pâris va vous orienter dans votre choix. Plusieurs groupes se réunissent chaque semaine, les uns en soirée, d’autres en fin d’après-midi : mch.paris@free.fr; 06 03 91 47 42