Questions Evangile : dimanche 13 mars 2022

Deuxième Dimanche de Carême

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 9, 28b-36)

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques, et il gravit la montagne pour prier. Pendant qu’il priait, l’aspect de son visage devint autre, et son vêtement devint d’une blancheur éblouissante. Voici que deux hommes s’entretenaient avec lui : c’étaient Moïse et Élie, apparus dans la gloire. Ils parlaient de son départ qui allait s’accomplir à Jérusalem. Pierre et ses compagnons étaient accablés de sommeil ; mais, restant éveillés, ils virent la gloire de Jésus, et les deux hommes à ses côtés. Ces derniers s’éloignaient de lui, quand Pierre dit à Jésus : « Maître, il est bon que nous soyons ici ! Faisons trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » Il ne savait pas ce qu’il disait. Pierre n’avait pas fini de parler, qu’une nuée survint et les couvrit de son ombre ; ils furent saisis de frayeur lorsqu’ils y pénétrèrent. Et, de la nuée, une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! » Et pendant que la voix se faisait entendre, il n’y avait plus que Jésus, seul. Les disciples gardèrent le silence et, en ces jours-là, ils ne rapportèrent à personne rien de ce qu’ils avaient vu.

1. « Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques et il gravit la montagne pour prier. » 

Luc montre très souvent Jésus en prière (par exemple 5, 16 ; 6, 12 ; 11, 1) ; pourquoi se retire-t-il ainsi avant d’agir (Cf. 10, 21 ; 22, 42 ; 23, 34. 46) ?

Est-il en cela un modèle ?

Que représente la montagne dans l’Ancien Testament ? L’histoire de Moïse et d’Elie est-elle liée à certaines montagnes en particulier ? Pourquoi celle-ci n’est-elle pas nommée ?

2. « Restant éveillés, ils virent la gloire de Jésus. »

Que révèle cette scène sur la personne de Jésus ?

Dans quel monde les Apôtres sont-ils transportés par cette vision ? Comprenez-vous le souhait de Pierre d’y demeurer ?

Pouvons-nous, à notre tour, participer à la gloire de Jésus ? Comment (Cf. Ph 3, 17 – 4, 1 ; Deuxième Lecture) ?

3. « Et, de la nuée, une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils, celui que j’ai choisi : écoutez-le ! » 

Que vous évoque cette nuée ? De quoi était-elle le signe dans l’Ancien Testament ?

Une des interprétations pour la « résille » métallique qui entoure notre église est le rappel de cette nuée ; qu’en pensez-vous ?

Une voix venue du ciel s’est déjà manifestée lors du Baptême de Jésus : « Toi, tu es mon Fils bien-aimé ; en toi, je trouve ma joie. » (Luc 3, 21 – 22 ; Evangile du 9 janvier) Dit-elle autre chose ici ?

Vous voulez faire partie d’un Groupe Evangile ? Bienvenue ! Marie-Christine Pâris va vous orienter dans votre choix. Plusieurs groupes se réunissent chaque semaine, les uns en soirée, d’autres en fin d’après-midi : mch.paris@free.fr; 06 03 91 47 42