Question Évangile du dimanche 14 juin 2020

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 6, 51-58)

En ce temps-là, Jésus disait aux foules des Juifs : « Moi, je suis le pain vivant, qui est descendu du ciel : si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement. Le pain que je donnerai, c’est ma chair, donnée pour la vie du monde. » Les Juifs se querellaient entre eux : « Comment celui-là peut-il nous donner sa chair à manger ? » Jésus leur dit alors : « Amen, amen, je vous le dis : si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n’avez pas la vie en vous. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour. En effet, ma chair est la vraie nourriture, et mon sang est la vraie boisson. Celui qui mange ma chair et boit mon sang demeure en moi, et moi, je demeure en lui. De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé, et que moi je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi. Tel est le pain qui est descendu du ciel : il n’est pas comme celui que les pères ont mangé. Eux, ils sont morts ; celui qui mange ce pain vivra éternellement. »

 

  1. « Moi, je suis le pain vivant »

Les mots « vivre, vivant », apparaissent plusieurs fois dans ce texte. Que signifie Jésus par cette insistance ?

En quoi ce pain vivant diffère-t-il de la manne offerte à Israël dans le désert ? (Dt 8, 2 – 3.14b – 16a ; Première Lecture)

Quelles sont les caractéristiques de la vie que le Christ nous promet ?

 

  1. « Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour »

Jean emploie souvent le mot « chair » (Cf. Jn 1, 14 ; 3, 6 ; 1 Jn, 4, 2). A-t-il le même sens que pour nous, dans le langage actuel ? Que signifie-t-il pour l’évangéliste?

Quelle(s) image(s) évoque pour vous le « sang » ?

La foule est choquée et ne comprend pas. Et vous, comment vivez-vous le sacrement de l’Eucharistie ? Quels en sont les fruits pour l’Eglise ? (Cf. 1 Cor 10, 17 ; Deuxième Lecture)

 

  1. « De même que le Père, qui est vivant, m’a envoyé, et que moi je vis par le Père, de même celui qui me mange, lui aussi vivra par moi. »

Que signifie chez Jean l’expression qu’il emploie souvent : « de même que … » ?

Quelle relation nouvelle le sacrement de l’Eucharistie crée-t-il ?

Comment pouvons-nous la faire vivre en nos cœurs ?

 

 

Vous voulez faire partie d’un Groupe Evangile ? Bienvenue ! Marie-Christine Pâris va vous orienter dans votre choix. Plusieurs groupes se réunissent chaque semaine, les uns en soirée, d’autres en fin d’après-midi : mch.paris@free.fr; 06 03 91 47 42