Edito du 10 juin 2018

Une neuvaine de prière et d’action de grâce
pour les vingt ans de notre paroisse ! Pourquoi ? Comment ?

Nous voilà arrivés au point culminant de notre année pastorale. En effet le mercredi 20 juin 2018, à la messe de 19h15, Mgr Michel Aupetit, notre archevêque et deuxième curé de la paroisse (2001-2006) nous fera l’honneur de présider le vingtième anniversaire de la dédicace de notre église, c’était le samedi 20 juin 1998.

Lire la suite

Questions Evangile du 10 juin 2018

Groupes Évangile – dimanche 10 juin 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 3, 20-35)
En ce temps-là, Jésus revint à la maison, où de nouveau la foule se rassembla, si bien qu’il n’était même pas possible de manger.   Les gens de chez lui, l’apprenant, vinrent pour se saisir de lui, car ils affirmaient « Il a perdu la tête. » Les scribes, qui étaient descendus de Jérusalem, disaient : « Il est possédé par Béelzéboul ; c’est par le chef des démons qu’il expulse les démons. »  Lire la suite

Édito du 3 juin 2018

Homélie de BENOIT XVI aux JMJ de Cologne, 2005

Qu’est ce qui est en train de se passer ? Comment Jésus peut-il donner son Corps et son Sang ? Faisant du pain son Corps et du vin son Sang, il anticipe sa mort, il l’accepte au plus profond de lui-même et il la transforme en un acte d’amour. Ce qui de l’extérieur est une violence brutale – la crucifixion -, devient de l’intérieur l’acte d’un amour qui se donne totalement. Lire la suite

Questions Évangile du 3 juin 2018

Groupes Évangile – dimanche 3 juin 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 14, 12-16.22-26)

Le premier jour de la fête des pains sans levain, où l’on immolait l’agneau pascal, les disciples de Jésus lui disent : «Où veux-tu que nous allions faire les préparatifs pour que tu manges la Pâque ?» Il envoie deux de ses disciples en leur disant : « Allez à la ville ; un homme portant une cruche d’eau viendra à votre rencontre. Suivez-le, et là où il entrera, dites au propriétaire : “Le Maître te fait dire : Lire la suite

Édito du 27 mai 2018

Baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit

C’est déjà devenu un réflexe. Dès qu’on entend « au nom du Père… » nous portons la main droite sur notre front pour tracer le signe de la croix. Mais, pour quoi associer la Trinité à la croix de Jésus ? Ne serait-il plus convenable de faire un autre geste qui parlerait du Père, du Fils et de l’Esprit Saint ? Le fait est que la croix du Christ est le signe suprême qui nous permet de connaître en vérité le mystère de la vie trinitaire.

Lire la suite