Questions Évangile du dimanche 2 juin 2019

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (17, 20-26)

En ce temps-là, les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi :

« Père saint, je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi. Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. pour que le monde croie que tu m’as envoyé. Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, pour qu’ils soient un comme nous sommes UN : moi en eux, et toi en moi. Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un, afin que le monde sache que tu m’as envoyé, et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.

Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi, et qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde. Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu, et ceux-ci ont reconnu que tu m’as envoyé. Je leur ai fait connaître ton nom, et je le ferai connaître, pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux. »

  

  1. « Père saint, je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là »

Cet évangile nous fait entrer dans l’intimité de la prière de Jésus à son Père.

Pour qui prie-t-il ? Que demande-t-il pour eux ?

Dans l’Evangile lu le 12 mai, Jésus disait : « Le Père et moi, nous sommes UN » (Jn 10, 30) et dans celui du 19 mai on entendait : « Le Fils de l’Homme est glorifié » (Jn 13, 31). Qu’apporte en plus le texte d’aujourd’hui ? Comment vivez-vous ces réalités ?

Quelle responsabilité Jésus donne-t-il à la communauté chrétienne après son départ ?

 

  1. « Je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec moi … »

Etes-vous surpris d’entendre Jésus dire au Père « Je veux » dans sa prière ?

Comment le comprenez-vous ?

Sa prière peut-elle être un modèle pour la nôtre ?

 

  1. « Père juste, le monde ne t’a pas connu, mais moi je t’ai connu»

Qu’est-ce que la justice dans l’Ancien Testament ? (Cf. Dt 32, 4 mais aussi Psaume 116, 5).

Quel sens Jésus lui donne-t-il ici ?

Quelle conséquence cela a-t-il pour les croyants ?

 

  1. « Pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi aussi, je sois en eux. »

Dans l’Evangile de Jean, ce sont les derniers mots que prononce Jésus avant son arrestation et sa Passion. Que nous révèlent-ils ?

Les entendez-vous uniquement comme une promesse ? ou une certitude (Cf 1 Jn 3, 2 – 3) ?

 

 

Vous voulez faire partie d’un Groupe Évangile ? Bienvenue ! Marie-Christine Pâris va vous orienter dans votre choix. Plusieurs groupes se réunissent chaque semaine, les uns en soirée, d’autres en fin d’après-midi : mch.paris@free.fr; 06 03 91 47 42