Édito du 27 janvier 2019

«Tous dans la synagogue avaient les yeux fixés sur lui… »

Avoir les yeux fixés sur le Christ ! Qu’est-ce que cela signifie ? Quelle est l’attente de ces hommes ?

L’espérance chrétienne – l’espérance d’une vie meilleure ici sur terre et dans l’au-delà – se base sur un regard fixé sur le Christ sur la croix. C’est se confier à la volonté du Seigneur ; c’est s’abandonner à lui entièrement.

St Luc nous raconte comment les foules dans la synagogue avaient soif de la parole de Dieu et de son explication ou actualisation pour leurs vies. Un enfant fixe toujours son regard sur ses parents surtout en attendant une aide, un soutien psychologique et physique. Il le fait sachant qu’ils sont capables et les seuls à venir à son aide, à le comprendre et à lui fournir ses besoins et ses attentes.

Nous les chrétiens, tous les jours, voyons en Jésus une figure parentale ; celui qui agit rapidement à nos doutes et soucis de la vie. Pour nous, le Christ a les paroles de la vie éternelle, a le pouvoir de changer les situations angoissantes, est le propriétaire de demain, l’auteur de la vie.

Cette péricope qui raconte l’activité de Jésus dans la synagogue et la réaction des foules nous exhorte à fixer nos yeux et notre regard sur le Christ, à mettre notre confiance et foi en lui sans cesse pour un bon avenir et pour s’unir à lui dans son royaume un jour.

+ Père Amal GONSALVEZ