Édito du 24 mars 2019

Convertissez-vous !

Se convertir de quoi ? La conversion est un passage à une nouvelle conduite. C’est aussi un changement de quelque chose en quelque chose d’autre. Sûrement la conversion que nous propose l’évangile est liée à notre conduite et façon d’être en tant que chrétiens. Deux fois, Jésus souligne la nécessité de se convertir pour ne pas finir comme ceux que l’évangile nous présente. Cette invitation de Jésus nous montre comment il se soucie beaucoup de ses disciples et de nous. Il veut une bonne et heureuse fin pour nous. Alors, on se convertit pour une raison : donner de bon fruit et échapper une fin malheureuse et aussi pour jouir de la vie éternelle.

Pour Jésus, Dieu nous offre tous les jours de nouvelles chances pour refaire notre vie : faire le plein, rénover, faire une révision complète. Comme il y a toujours une seconde chance voire maintes chances dans la vie, Jésus veut que nous profitions de chaque opportunité donnée pour améliorer notre vie et vivre selon le cœur de Dieu pour ne pas être surpris au dernier jour.

En cette période de carême, cet évangile nous invite à nous mettre sur le bon chemin en n’oubliant pas les devoirs ou exercices spirituels propres à ce temps-ci. Pour faire une vraie conversion, il est impératif d’accepter d’abord sa situation de pécheur et ensuite de vouloir quitter cet état de péché au fur et à mesure, car la conversion est un processus qui est atteint avec des efforts faits. En ce temps de carême, convertissons-nous d’un mauvais comportement ou d’une attitude à un comportement propre à l’évangile et qui plaît à Dieu.

+ Père Amal GONSALVEZ