Édito du 24 juin 2018

Je fais de toi la lumière des nations… (Is 49, 6)

La signification de la lumière dans la bible est très profonde. La première chose que Dieu a créée, c’est la lumière. La lumière est ce qui éclaire l’esprit (2 Co 4,6). On parle de plusieurs lumières telles que la lumière de l’âme, la lumière de la raison, etc. Dieu a promis à Israël de faire une chose qui éclaire l’esprit du monde. À l’époque où le polythéisme a envahi toutes les cultures, en choisissant de témoigner de l’existence et de l’unicité d’un Dieu créateur et sauveur, Israël était la lumière du monde. Cette lumière est portée par tous les prophètes. La lumière par excellence, c’est le Christ. « Je suis la lumière du monde » (Jn 8,12). En tout temps l’Église, en portant la responsabilité de lire les signes des temps, est devenue grâce au Christ, la lumière des nations « Lumen Gentium ».

Par notre vocation de baptisé, chacun et chacune d’entre nous est appelé(e) à être la lumière des nations ou du peuple que l’on rencontre dans la vie quotidienne. Dans un monde bouleversé par la violence et la guerre, soyez la lumière, ce qui représente une responsabilité énorme. Cependant avec la grâce de Dieu qui nous promet de faire de nous la lumière, il est possible de parvenir à être la lumière des nations, par les petits gestes de charité et les actes de justice. Si notre lumière brille devant le monde par nos bonnes œuvres, c’est Dieu qui va être glorifié. (Mt 5,16). Soyons les lumières des nations.

+ Père Amal GONSALVEZ