Groupes Évangile du dimanche 17 février 2019

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (Lc 6, 17.20-26)

En ce temps-là, Jésus descendit de la montagne avec les Douze et s’arrêta sur un terrain plat. Il y avait là un grand nombre de ses disciples, et une grande multitude de gens venus de toute la Judée, de Jérusalem, et du littoral de Tyr et de Sidon.
Et Jésus, levant les yeux sur ses disciples, déclara : « Heureux, vous les pauvres, car le royaume de Dieu est à vous. Heureux, vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés. Heureux, vous qui pleurez maintenant, car vous rirez. Heureux êtes-vous quand les hommes vous haïssent et vous excluent, quand ils insultent et rejettent votre nom comme méprisable, à cause du Fils de l’homme. Ce jour-là, réjouissez-vous, tressaillez de joie, car alors votre récompense est grande dans le ciel ; c’est ainsi, en effet, que leurs pères traitaient les prophètes.
Mais quel malheur pour vous, les riches, car vous avez votre consolation ! Quel malheur pour vous qui êtes repus maintenant, car vous aurez faim ! Quel malheur pour vous qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et vous pleurerez ! Quel malheur pour vous lorsque tous les hommes disent du bien de vous ! C’est ainsi, en effet, que leurs pères traitaient les faux prophètes. »

1. « Jésus, levant les yeux sur ses disciples, déclara … »
A quels auditeurs Jésus s’adresse-t-il ? Quelle attitude adopte-t-il pour leur parler ?
Où se trouve-t-il pour donner son enseignement ? Que représente la montagne dans l’Ancien Testament ? Pourquoi Jésus n’y reste-t-il pas ?

2. « Heureux, vous qui … »
Comment ces mots de Jésus vous touchent-ils ? En quoi êtes-vous concernés par la pauvreté, la faim, les pleurs, les insultes ?
Est-ce dans l’au-delà que cette promesse de bonheur doit s’accomplir ? La ressentez-vous comme paradoxale ?

3.« Mais quel malheur pour vous qui … »
En quoi ces quatre phrases éclairent-elles les quatre précédentes ? Sont-elles une malédiction (comme dans Jr 17, 5-8 ; Première lecture) ? Une condamnation ? Ou autre chose ?

4. Les béatitudes chez Matthieu (Mt 5, 1 – 12)
L’Evangile de Matthieu cite neuf béatitudes, uniquement sous la forme « Heureux qui … ». Comparez les deux textes. Leurs styles sont-ils identiques ? Y a-t-il un texte qui vous semble plus proche de vous ? Pourquoi ?

**

Vous voulez faire partie d’un Groupe Evangile ? Bienvenue ! Marie-Christine Pâris va vous orienter dans votre choix. Plusieurs groupes se réunissent chaque semaine, les uns en soirée, d’autres en fin d’après-midi : mch.paris@free.fr; 06 03 91 47 42