Questions Évangile – dimanche 20 janvier 2019

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (Jn 2, 1 – 11)

En ce temps-là, il y eut un mariage à Cana de Galilée. La mère de Jésus était là. Jésus aussi avait été invité au mariage avec ses disciples. Or, on manqua de vin. La mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. » Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore venue. » Sa mère dit à ceux qui servaient : « Tout ce qu’il vous dira, faites-le. » Or, il y avait là six jarres de pierre pour les purifications rituelles des Juifs ; chacune contenait deux à trois mesures, (c’est-à-dire environ cent litres). Jésus dit à ceux qui servaient : « Remplissez d’eau les jarres. » Et ils les remplirent jusqu’au bord. Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent. Et celui-ci goûta l’eau changée en vin. Il ne savait pas d’où venait ce vin, mais ceux qui servaient le savaient bien, eux qui avaient puisé l’eau. Alors le maître du repas appelle le marié et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant. » Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C’était à Cana de Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.

1. « En ce temps-là, il y eut un mariage à Cana de Galilée »

Que symbolisent chez les prophètes de l’Ancien Testament les noces (Cf. Osée 2, 16 -18 ; Jr 2, 2 ; Is 54, 4 – 8 et 62, 1 – 5 Première Lecture) ? le vin et le festin ? (Cf. Amos 9,3 ; Is 25, 6)

Quelle est alors la signification de cette première manifestation publique de Jésus ?

2. « La mère de Jésus lui dit : Ils n’ont pas de vin. »

Marie ne dit pas : « il n’y a plus de vin » mais « Ils n’ont pas de vin. » Comment le comprenez-vous ? Que cela nous révèle-t-il sur elle ?

Examinez soigneusement l’échange entre Marie et son fils. Jésus répond-il immédiatement à la demande de sa mère ? Que fait-elle ensuite ? L’attitude de Marie est-elle un modèle pour nous quand nous prions ?

3.« Remplissez d’eau les jarres. Et ils les remplirent jusqu’au bord. »

Après l’intervention de Jésus, les serviteurs disposent d’environ six cents litres de bon vin ; cette quantité est-elle « raisonnable » ? Y a-t-il d’autres exemples d’une telle surabondance dans l’Évangile ? Que signifie-t-elle ?

Jésus a utilisé l’eau des purifications rituelles et n’a pas créé le vin à partir de rien ; pourquoi ?

4. « Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. »

Dans son Évangile, Jean parle de « signes » et non de « miracles ». Que révèle celui-ci ? De quoi est-il le symbole ? Quelle en est la conséquence ?
Quelle est « l’heure » dont parle Jésus à sa mère ? (Cf. Jn 13, 1 et 19, 25 – 27). Qu’annonce ce premier signe de Jésus ?

**

Vous voulez faire partie d’un Groupe Évangile ? Bienvenue ! Marie-Christine Pâris va vous orienter dans votre choix. Plusieurs groupes se réunissent chaque semaine, les uns en soirée, d’autres en fin d’après-midi : mch.paris@free.fr; 06 03 91 47 42