Questions Évangile – dimanche 28 octobre 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (Mc 10, 46b – 52)

En ce temps-là, tandis que Jésus sortait de Jéricho avec ses disciples et une foule nombreuse, le fils de Timée, Bartimée, un aveugle qui mendiait, était assis au bord du chemin. Quand il entendit que c’était Jésus de Nazareth, il se mit à crier : « Fils de David, Jésus, prends pitié de moi ! » Beaucoup de gens le rabrouaient pour le faire taire, mais il criait de plus belle : « Fils de David, prends pitié de moi ! » Jésus s’arrête et dit : « Appelez-le. » On appelle donc l’aveugle, et on lui dit :« Confiance, lève-toi ; il t’appelle. » L’aveugle jeta son manteau, bondit et courut vers Jésus. Prenant la parole, Jésus lui dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » L’aveugle lui dit : « Rabbouni, que je retrouve la vue ! » Et Jésus lui dit : « Va, ta foi t’a sauvé. » Aussitôt l’homme retrouva la vue, et il suivait Jésus sur le chemin.

1. « Il se mit à crier : « Fils de David, Jésus, prends pitié de moi ! » »
Une fois de plus, Jésus marche sur les chemins. Quelle est l’attitude de Bartimée ? A-t-elle une signification pour vous ?
Que fait Bartimée en apprenant que c’est Jésus qui passe ? Que cherche-t-il à dire ? Comment réagissent les gens autour de lui ? Comprenez-vous pourquoi ?

2. « Confiance, lève-toi ; il t’appelle »
Jésus s’arrête et l’écoute. Comme à l’homme riche (Mc 10, 17 – 30 ; Evangile du 14 octobre), comme à Jacques et à Jean (Mc 10, 36 ; Evangile du 21 octobre), il lui demande : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » ; que pensez-vous de la réponse de Bartimée ?
Ne s’agit-il que d’un problème médical ?
Où Jésus le rejoint-il ?

3.« Va, ta foi t’a sauvé. »
Qu’est-ce qui a sauvé cet homme ?
A-t-il été guéri simplement de sa cécité ?
Que fait-il après avoir retrouvé la vue ? Sa vie est-elle changée ?
De quel(s) aveuglement(s) allez-vous demander au Christ de vous guérir ?

**

Vous voulez faire partie d’un Groupe Evangile ? Bienvenue ! Marie-Christine Pâris va vous orienter dans votre choix. Plusieurs groupes se réunissent chaque semaine, les uns en soirée, d’autres en fin d’après-midi : mch.paris@free.fr; 06 03 91 47 42