Édito du 14 octobre 2018

Le regard de Jésus

Tandis que Jésus se met en route, un homme accourt et l’interroge : « Que dois-je faire pour avoir la vie éternelle en héritage ? » Dans cette question, se trouve le défi de toute existence, et donc la nôtre : le désir d’une vie pleine, infinie. Comment faire pour y arriver ? Quel sentier parcourir ?

Jésus posa son regard sur lui, et il l’aima. Jésus l’aime pour son désir de vie éternelle autant que pour sa fidélité aux commandements. Laissons-nous regarder par Jésus qui porte toujours un regard aimant sur nous.

Mais cet homme ne va pas au bout de son désir et devient triste. Il avait rencontré l’amour et il s’éloigne… Combien de personnes cherchent à « vivre » et puis se détruisent en courant derrière des choses éphémères ! Cet homme éprouve la tristesse d’une vie sans horizon. Saint Nicolas de Flüe aimait demander : « Seigneur, arrache de moi ce qui me sépare de toi ». Pour être libéré de cet attachement, il faut que Jésus nous fasse comprendre que les richesses sont pour le bien commun.

Cette semaine il nous est bon de vivre sous le regard de Jésus, un regard bienveillant qui appelle toujours à un surcroît de vie !

+ Père Vincent GUIBERT