Éditorial

Soumis par laurence.lucas le dim, 09/17/2017 - 22:02

 

Pardon illimité et limité

csLe christianisme est une religion du pardon. Jésus Christ nous révèle un Dieu qui nous pardonne toujours. La règle du pardon paraît très simple dans la vie chrétienne : « le pardon n’a aucune limite ». Il faut toujours et tout pardonner. Pour les chrétiens, rien n’est impardonnable. Aujourd’hui, Jésus répond à Pierre que ses disciples doivent pardonner aux autres sans mesure comme Dieu nous pardonne. Voilà ! Le pardon chrétien est illimité. Pourtant il y a deux limites à ce pardon « illimité ».

Premièrement, même si le pardon est inconditionnel, si une personne ne le demande pas il ne le recevra pas. Cependant Jésus a bien exprimé son pardon aux autres même s’ils ne le demandaient pas ; par exemple, sur la croix, il dit : « Père, pardonne-leur : ils ne savent pas ce qu’ils font (Luc 23, 33 ». Mais croyons-nous que les gens qui ont crucifié Jésus auraient reçu ce pardon ? Peut-être pas. Le pardon de Dieu est toujours là, présent, pourtant il faut le demander.

Deuxièmement, même si le pardon est illimité, et même si une personne a reçu le pardon de Dieu en le demandant, le pardon peut la quitter si elle ne le pratique pas. Nous voyons aujourd’hui dans la parabole du pardon que le serviteur, ayant reçu le pardon, l’a aussitôt perdu car il ne pardonne pas à son compagnon. Alors, nous risquons de passer à côté du pardon si nous-mêmes ne pardonnons pas aux autres. Jésus nous a enseigné à prier : « Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. » Amen.

+ Père Charles M. Selvan