Bienvenue sur le site de la paroisse Notre Dame de l'Arche d'Alliance. Vous pouvez ici consulter les horaires des messes, la feuille hebdomadaire, le calendrier paroissial, mais aussi de nombreuses autres infos concernant la paroisse.

Actualités

Soumis par agnes.desoras le mar, 01/17/2017 - 13:00

Ordination de Kinam Kim

Nous recommandons à votre prière Kinam Kim qui sera ordonné prêtre le jeudi 19 janvier, en Corée.

Il célèbrera ses premières messes à la paroisse le samedi 18 février à 18h30 et le dimanche 19 février à 11h. Nous lui remettrons ce jour-là une chasuble verte, cadeau des paroissiens auquel vous pouvez toujours vous associer.

 

Conférences paroissiales

Mardi 31 janvier de 20h30 à 22h

« Le Cantique des cantiques, dans la mystique juive et chrétienne, chants d’amour de l’âme et de Dieu ».

Par Philippe Sers, philosophe de l’art, homme de lettres français et Sylvie Bethmont-Gallerand, graveur, historienne de l’art. Ils sont tous deux professeurs au Collège des Bernardins.

La conférence initialement prévue, le mardi 28 février, sur « la beauté et l’actualité de la liturgie » est reportée en attendant que les changements au Missel Romain, annoncés par la Conférence des Evêques de France, soient officialisés.

Éditorial

Soumis par agnes.desoras le mar, 01/17/2017 - 13:00

Dimanche 15 janvier 2017

Voici l’Agneau de Dieu !

 

csEn ce dimanche, Jean-Baptiste, nous présente Jésus Christ comme « l’Agneau de Dieu ». Bien que cette expression nous évoque plusieurs sens bibliques, nous n’adhérons qu’au sens selon Jean-Baptiste pour lequel l’Agneau de Dieu est celui « qui enlève le péché du monde » (Jn 1, 29). L’Agneau de Dieu est exprimé ici dans le sens de « sacrifice de Dieu ».

Jésus est le Fils unique de Dieu, le Fils bien-aimé de Dieu. Pourtant Dieu ne veut pas le garder à son côté céleste ; il l’envoie au monde pour le sauver (Jn 3, 16). Il offre ou sacrifie son amour unique pour que nous puissions avoir part à la vie divine. Saint Jean l’évangéliste, pour aborder ce thème du sacrifice, donc emploie l’expression  ‘l’Agneau de Dieu’.

Les sacrifices d’agneaux jouaient un rôle très important dans le judaïsme. Chaque matin et chaque soir, un agneau était sacrifié dans le Temple de Jérusalem, pour les péchés du peuple (Ex 29, 38-42). De plus, à la fête de Pâques, l’agneau pascal est sacrifié pour commémorer le salut en Egypte. L’immolation de l’agneau pascal et l’application de son sang sur les poteaux des maisons (Ex 12, 11-13) est en fait une belle image de l’œuvre expiatoire du Christ à la croix.

Quand Jean-Baptiste a appelé Jésus « l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde », l’image pour nous est Jésus le sacrifice parfait préparé par Dieu-lui-même. Ainsi, Jésus comme l’Agneau de Dieu, comme l’Agneau pascal est sacrifié pour purifier le monde du péché le vendredi saint pendant la Pâque.

Bonne semaine à tous !

+ Père Selvan Charles